Quelle est la composition du vin ?

Boisson alcoolisée issue de la fermentation du raisin, le vin est composé d’au moins 600 substances différentes. Effectivement, si l’alcool ne représente que moins d’un quart de sa composition, il doit y avoir certainement beaucoup d’autres ingrédients. Voici une tour de piste de ces composants.

L’eau, l’alcool et le sucre, les composants majoritaires dans le vin

En général, lorsqu’on nomme le degré d’alcool dans une boisson, il s’agit du pourcentage d’alcool par rapport à l’eau dans la bouteille. Concernant le vin, l’eau est la composition la plus importante. En effet, avec une bouteille titrée à 12,5 % d’alcool, on trouve 87,5 % d’eau. À titre d’information, le vin contient au moins 8,5 % d’alcool. Dans cette boisson, on trouve de l’alcool éthylique, de l’éthanol qui représente environ 16 % du volume total du vin. Cette substance provient de la fermentation des sucres du raisin par les levures, et sa proportion varie en fonction de la maturité du raisin. Cette fermentation permet aussi de produire du glycérol. Il faut également savoir qu’une bouteille de vin contient des sucres résiduels après la fermentation alcoolisée. Selon le type de boisson, vin sec ou liquoreux, la quantité de ces sucres peuvent aller de 2 à 40 g.

Acides, polyphénols et tanins

En ce qui concerne les acides, on distingue des acides organiques comme les acides tartrique, malique et citrique dans la composition du vin. Il y a également les acides provenant de la fermentation, entre autres, les acides lactique, acétique et succinique. Cependant, il est important de savoir que l’acidité totale du vin est issue de l’acide sulfurique par litre de vin, et que sa quantité peut osciller de 2 à 7 grammes. Outre cela, le vin contient aussi des polyphénols qui sont principalement présent dans la pellicule et les pépins du raisin. Cette substance joue un rôle primordial dans le caractère du vin. La boisson renferme aussi des tanins participant à sa longévité, notamment le vin rouge.

Matières minérales et vitamines

Quelques composés aromatiques volatiles sont présents dans le vin, pour procurer au dégustateur toute sa saveur et son arôme. Il y a, par exemple, l’esters, le terpène ainsi que l’acétaldéhyde. À part cela, lors de la vinification, les ingrédients sont additionnés d’anhydride sulfureux ou soufre. Cet élément a pour rôle de stabiliser le vin. Par ailleurs, on peut aussi y trouver des vitamines B, de la vitamine P et des minéraux comme le fluor, le silicium, etc.