Que signifie l’appellation cuvée « brut » ?

Découvrir le champagne brut

Publié le : 15 juin 20214 mins de lecture

 Pas toujours simple de faire la distinction entre un champagne brut, extra brut ou demi-sec. Ces appellations correspondent tout simplement à l’addition en sucre apportée au vin avant le bouchage de la bouteille. Une dernière attention essentielle pour l’expression des arômes. Le champagne brut contient moins de 12 grammes de sucre par litre, c’est le champagne le plus courant (90% de la production) et celui qui s’adapte le plus à toutes les circonstances. Découvrons cet intemporel.

Les secrets d’un dosage au plus juste

Tout commence après le dégorgement, une étape qui consiste à éliminer le dépôt de levure présent dans le col de la bouteille. En l’évacuant, une quantité de vin est perdue. Le chef de cave ou vigneron va compenser cette perte par l’addition d’une liqueur de dosage appelée aussi liqueur d’expédition.

Sa formule est toute simple, elle est composée d’un mélange de vin vieux et de sucre de canne. C’est lors de cette étape cruciale que le choix de produire un champagne plus ou moins sucré se fait, une échelle spécifique au vin de champagne qui va du moins sucré (extra-brut), au plus sucré (demi-sec).

Le champagne brut se caractérise par une faible teneur en sucre, ce qui lui confère une belle vivacité et une grande nervosité. Il a la particularité d’être très équilibré et de mettre en valeur la richesse des arômes et la qualité du terroir. Son grand atout réside aussi dans sa capacité à accompagner un grand choix de mets, avec une prédilection pour l’apéritif où il excelle.

L’art de sublimer les saveurs

Peu dosé en sucre, le champagne brut est le compagnon idéal de l’apéritif, tout simplement parce qu’il ne sature pas la bouche avant le repas mais réveille les papilles avec sa fraîcheur innée. Son côté tranchant et cristallin s’accorde parfaitement avec des lamelles de jambon iberico, des copeaux de parmesan, de belles langoustines et bien sûr des huitres de pleine mer.

Il peut aussi s’inviter au repas, notamment avec une volaille rôtie, un poisson de rivière ou des sushis et sashimis. Sa minéralité fait des merveilles sur le fromage, notamment les fromages à pâte molle comme le mont d’or du Jura. Les fromages de montagne à pâte pressée ne sont pas en reste, il suffit de tenter l’expérience avec un Comté vieux ou un Cantal.

Avec les desserts, on fait l’impasse….

Le champagne brut accompagne plus difficilement les desserts dont le côté sucré peut dénaturer le goût en faisant ressortir de l’amertume. Seule exception, les desserts au fruits frais peu sucrés. Mieux vaut privilégier des champagnes plus dosés en sucre comme un champagne demi-sec ou doux.

Toujours servir frais

La température pour déguster un champagne brut se situe entre 6° et 9°. Servi plus froid, il perd en saveur et entraîne un effet anesthésiant sur les papilles, servi trop chaud, il fait ressortir des notes trop alcoolisées. L’idéal est de le rafraîchir dans un seau à glace rempli de glaçons et d’eau. Le champagne devrait atteindre la température parfaite après 30 minutes. Il peut aussi se placer dans le bas du réfrigérateur en position couchée 4 heures avant de servir. Ne reste plus qu’à déguster ce bel intemporel. 

Quels sont les avantages associés à l’investissement dans le vin ?
Choisir les meilleurs vins et spiritieux à Caen

Plan du site