Pourquoi faut-il faire vieillir certains vins et d’autres non ?

Il existe des vins qui ont besoin d’être bien conserver et de vieillir, alors que d’autres peut se boire jeunes. Lorsqu’on a une bouteille de vin, on se demande quand faut-il le consommer ? Faut-il le conserver ou l’ouvrir ? Le vin est considéré comme un produit vivant. Au fil du temps, soit le vin se décline soit il se bonifie. Quoi qu’il en soit, il est important de déterminer la durée pour la conservation idéale du vin.

Comment faire vieillir le vin ?

Les consommateurs doivent savoir comment faire vieillir le vin. Sachant que c’est au contact de l’oxygène et de l’air que le vin vieillit, le vin peut subir plusieurs réactions chimiques. La petite bulle d’air qu’on trouve à l’intérieur de la bouteille suffit à créer une évolution lente. Il s’agit de phénomène d’oxydation, le but est de transformer la couleur du vin pour une teinte marronnée. Pendant son vieillissement, le vin rouge perd l’intensité de sa couleur et le vin blanc s’intensifie. Il est également important de préciser que l’arôme du vin se transforme et que la structure s’adoucit pendant cette période de vieillissement. Plus le vin ne prend pas de l’âge, plus l’acidité et les tanins ne s’estompent pas.

Quels sont les critères pour garder un vin ?

Il est important de connaître s’il faut faire vieillir le vin ou s’il faut le boire immédiatement. Il existe trois critères fondamentaux qu’il faut prendre en compte qui sont la matière, les tanins et l’acidité. Ces trois paramètres déterminent le type et la structure du vin. L’alcool (avec un taux bas), l’acidité et les tanins jouent le rôle de conservateur. Il faut que la matière et la structure du vin soient assez conséquentes. Il est important de préciser le potentiel de garde d’un vin fruité, peu tannique et léger est largement supérieur à celui d’un vin avec grande concentration aromatique, tannique et puissant. Sachez que le potentiel de garde d’un vin peut varier en fonction des cépages à cause à l’acidité naturelle et aux tanins (taux et qualité).

Quels sont les autres paramètres à prendre en compte ?

Il existe d’autres paramètres pour faire vieillir le vin, l’un d’entre eux est le territoire. Les conditions naturelles donnent une bonne longévité au produit final. Il existe des régions qui ont les meilleurs vins comme Bordeaux par exemple. Les variations climatiques peuvent influencer le potentiel de garde d’un vin. Il existe un tableau des millésimes qui existe sur chaque région viticole. Prenez également compte du contenant, plus le contenant est volumineux plus il se conserve mieux. Les méthodes de vinification sont importantes. Par exemple, le fût de chêne donne des tanins et de la matière au vin, sa durée de vie sera donc allongée.