Pourquoi certains vins sont-ils sucrés ou “moelleux” naturellement ?

Les gens aiment déguster du vin en raison de son taux d’alcool réduit, par rapport aux autres boissons alcoolisées comme la bière ou le whisky. De plus, il est doux et ne pique pas le nez. Grâce à son gout sucré, il convient à toute occasion, que vous organisiez une fête ou que vous souhaitiez faire passer le temps seul chez vous.

La fermentation du sucre contenu dans le raisin

La fermentation constitue la base de la fabrication de vin. Un vin moelleux s’obtient en principe par la durée de la fermentation du raisin. Pendant cette étape, le sucre contenu qu’il contient se transforme petit à petit en alcool. Par conséquent, le vin devient plus moelleux ou non, selon que le sucre a été transformé totalement ou non.

Le vin sec par exemple contient plus de sucre et donc, il est plus fade bien que son goût reste agréable dans la gorge. Plus la durée de la fermentation est courte alors, plus le vin sera plus sucré. Normalement, du vin moelleux contient au minimum 10 grammes de sucre par litre.

Le taux d’alcool contenu dans le vin

Les vins classiques sont tous alcoolisés. Les professionnels disent que, les vignes ayant un potentiel alcoolique élevé de 22° peuvent produire du vin moelleux. Cependant, le raisin selon son traitement dispose en moyenne de 12 à 14° de potentiel alcoolique. À titre de précision, c’est le sucre qui se transforme en alcool. Normalement alors, plus le vin est alcoolisé, moins il sera moelleux.

Actuellement, le vin peut être moelleux tout en disposant une grande quantité d’alcool. Grâce à la science, des systèmes pour arrêter la fermentation du sucre ont été trouvés. En effet, les œnologues y ajoutent d’autres substances obtenues à partir de raisin. Vous pourrez alors obtenir du vin moelleux et alcoolisé en même temps.

L’équilibre entre les ingrédients du vin

Comme toute chose, le vin nécessite un équilibre entre tous ses composants. En principe, les spécialistes équilibrent le taux d’alcool, l’acidité, le sucre, et jouent avec ces critères en se basant sur des calculs. Pour obtenir un vin moelleux naturellement cependant, il n’y a que sur la fermentation du sucre qu’il faut se concentrer.

Cette sensation d’équilibre définit ainsi la qualité de la boisson obtenue. Des fois, il est même possible de rajouter expressément des résidus de sucre de raisin, pour maintenir l’équilibre entre l’alcool et le goût. Cependant, en rajoutant du résidu de sucre, il peut arriver que le deviennne encore plus acide.