L’impact du soleil sur les arômes et sur le goût du vin

Plusieurs éléments contribuent à l’obtention des arômes du vin ainsi que leurs goûts si particuliers. Le soleil en est un. Il agit directement sur l’état de vos vins, en les rendant meilleurs. Comment les rayons solaires impactent-ils la saveur et le parfum du vin ?

En savoir davantage sur la vigne

Trois éléments bien distincts génèrent les saveurs et les arômes du vin, à savoir l’élevage, la fermentation et le raisin. Ce que vous sentez lorsque vous buvez du vin ainsi que le goût que vous découvrez sur vos papilles proviennent du cépage. Ce n’est pas parce que votre vin sent la rose que cela signifie qu’il a été macéré avec des fleurs. C’est le cépage utilisé par le vigneron qui est le responsable de cette senteur. Les techniques de vinification, quant à elles, contribuent à l’ensemble pour donner le goût final de votre boisson. Les lumières diffusées par le soleil jouent un rôle majeur sur les arômes du vin ainsi que sur ses goûts. La vigne est une plante, elle produit des fruits qui ont besoin de mûrir. Les effets du soleil peuvent s’en charger facilement.

Les impacts  de la lumière solaire sur le goût du vin

Le soleil a une influence directe sur le vin, notamment sur sa qualité. C’est bien pour cette raison que les connaisseurs de vin ont tendance à affirmer que l’été est la période idéale pour obtenir des vins de qualité. Le soleil agit jusqu’à ce que le vin soit mis en bouteille. Si votre vignoble est implanté sur une zone ensoleillée, dites-vous que la saveur du vin n’en sera que meilleure. Concrètement, les fruits se développent très bien et à un rythme satisfaisant lorsqu’ils sont en contact des rayons solaires. La photosynthèse est activée par l’ensoleillement. Les sucres qui composent les fruits deviennent plus concentrés et deviennent de l’alcool. Le taux d’acidité des raisins, quant à lui, diminue. Une chose est sûre, la saveur et les arômes du vin issu des régions chaudes sont excellents.

Les effets du soleil sur les arômes du vin

Les arômes du vin sont l’un des critères que les grands amateurs de cette boisson apprécient. Le cépage donne au vin son arôme. La vigne offre les arômes primaires. Ces arômes minéraux sont liés au sol sur lequel la vigne a poussé. Les arômes primaires sont fruités, floraux, végétaux, minéraux ou encore épicés. Les arômes secondaires, à leur tour, proviennent de l’élevage et de la fermentation. Cette dernière désigne la transformation du sucre en alcool. Les arômes secondaires sont lactés, fermentaires ou encore amyliques (bonbon anglais, banane, etc.). Les arômes tertiaires, quant à eux, sont obtenus avec l’âge du vin. La saveur peut être épicée, boisée et balsamique, ou encore empyreumatique (cacao, café, caramel, etc.).