Est-ce qu’un millésime récent est forcément moins bon qu’un millésime plus ancien ?

Le mot millésime est souvent utilisé en œnologie. Il s’agit de l’année de la vendange des raisins et de la fabrication du vin. Certains pensent qu’un ancien millésime est meilleur qu’un millésime plus jeune. Plusieurs facteurs entrent en effet en jeu afin de déterminer la qualité d’un vin.

Millésime : à quoi ça sert ?

Le millésime, généralement indiqué sur l’étiquette, représente une information précieuse pour le consommateur. Il permet en premier lieu de différencier jeune et vieux millésime, donc de déterminer l’âge de la bouteille. Mais il permet également de connaître à l’avance la qualité du vin. En effet, même s’ils proviennent d’un même domaine, deux vins peuvent avoir des saveurs différentes en fonction de leur année de production. Cela est dû au fait que certaines années, la récolte a été nettement meilleure comparée à une autre année. Pour les Bordeaux rouges par exemple, 1990 figure parmi les millésimes du siècle tandis que 1991 figure parmi les plus médiocres. Enfin, le millésime permet de suivre le vieillissement des bouteilles. C’est en effet le seul moyen de déterminer le moment propice pour les ouvrir et en apprécier toutes les subtilités.

Qu’est-ce qui détermine un bon millésime ?

Il faut savoir qu’un millésime ancien n’est pas nécessairement meilleur qu’un millésime plus jeune. En effet, jeune et vieux millésime n’est pas la question, car l’âge ne détermine pas forcément la qualité d’un vin. Un bon millésime, c’est avant tout un vin dont le raisin a été récolté durant une année particulièrement exceptionnelle. Les conditions climatiques influent énormément sur la qualité du raisin récolté, et donc du vin mis en bouteille. Un même domaine viticole peut ainsi donner deux vins très différents d’une année à l’autre. Par exemple, l’année 2011 est classée « Très bon millésime » pour la majorité des domaines. A contrario, 2012 n’a donné en moyenne que des « Millésimes moyens ». Cependant, d’autres facteurs doivent être pris en compte, notamment le terroir et la compétence du vigneron. Les millésimes peuvent alors varier d’un vin à un autre même s’il s’agit d’une même appellation.

Tous les vins sont-ils millésimés ?

Par définition, le millésime indique l’année de la vendange. Il est utilisé uniquement si le vin est issu de la récolte de la même année. Il ne figure donc pas sur les vins qui proviennent d’un mélange de raisins récoltés sur des années différentes. De ce fait, on trouve sur le marché jeune et vieux millésime. De la même manière, les mousseux ne sont généralement pas millésimés. Ils sont en effet constitués d’un assemblage de vins produits sur plusieurs années. Cependant, bien qu’ils soient rares, il existe des champagnes millésimés. Il s’agit dans ce cas de grands champagnes élaborés à partir de la récolte d’une même année.

Pourquoi le chocolat et le vin vont si bien ensemble ?
Idée cadeau dégustation : opter pour une box cadeau vin